De vrais Hunger Games autorisés en Russie ?

Les caprices de milliardaires étonnent peu : un homme qui paie un million d’euros pour ouvrir le ciné le soir ou encore, celui qui va chasser en Bentley parce que ses 642 chevaux valent bien mieux que le pur sang de l’écurie (jeu de mots obligé).

Pour autant, ce qu’on va vous raconter là dépasse de loin votre imagination.

Si vous attendez encore votre lettre de Poudlard, ou l’appel du Woohp (Totally Spies pour les incultes), et bien un milliardaire russe, Yevgeny Pyatkovsky, a tout simplement choisi de reproduire un véritable Hunger Game en Sibérie : Game 2 Winter.

On t’explique le contexte :

Si tu trouves que Kim Glow, tout le temps en maillot dans Les Anges est too much, dis toi qu’en Russie, la téléréalité c’est un autre délire.

Les 30 candidats (15 filles, 15 garçons) seront livrés à eux-mêmes en Sibérie et seront filmés 24/7 par plus de 2 000 caméras et leur Go Pro, en live sur internet. L’unique but du jeu est d’être en vie à la fin de ce cauchemar qui durera 9 mois et sera diffusé du 1er juillet 2017 au 1er avril 2018, avec à la clé 1,6 millions d’euros pour le ou les vainqueurs (ouf tout le monde ne va pas mourir). L’émission sera traduite en plusieurs langues dont l’anglais, le français ou le chinois. 

siberia-63182_960_720

Les conditions pour candidater ?

Pour s’inscrire le candidat doit payer 158 000 euros, avoir plus de 18 ans et être mentalement sain. Donc si tu commences à te demander quelle personne saine d’esprit s’engagerait dans un truc comme ça, c’est normal, on se demande aussi sur quels critères ils se fondent.

D’ailleurs si tu veux checker le profil des premiers sélectionnés n’hésite pas à aller sur leur page Facebook tu seras certainement éclairé(e). Pour le moment, plus de 160 candidats auraient déjà postulés. 

Des règles aussi hard que pour Katniss Everdeen ?

Les règles sont simples : survivre dans une Sibérie de -40°C parmi les ours, les tigres, les sangliers et autres animaux tous aussi sympathiques et rassurants. Les candidats devront par ailleurs construire leur propre abri avec le matériel fourni au début du jeu. Les couteaux sont autorisés par le règlement mais les armes à feu restent interdites, normal on ne chasse pas l’ours de Sibérie à la kalachnikov mais au couteau comme Dicaprio !

Enfin, un peu d’humanité dans ce jeu de barbares : ils peuvent demander de l’aide – des secours sont censés être postés à 30min de chaque candidat…normalement – mais cela entraînera leur disqualification.

Et bien sûr, l’émission se décharge de toute responsabilité !  Bah oui, on veut juste vous voir souffrir okayy !!

En effet avant le jeu, les candidats et leur famille s’engagent à abandonner toutes poursuites pour demander réparation en cas de décès, viol ou autres.

arctic-wolf-856802_960_720.jpg

Une ode à la violence ?

Le jeu se déroulant sur le sol russe et non dans une “zone de non-droit”, il est soumis aux lois de la Fédération de Russie. Certaines rumeurs circulaient sur le fait que le jeu autoriserait la violence, la torture, le viol ou le meurtre. Dans la réalité des faits, cela peut se produire car personne ne sera présent sur place pour empêcher les candidats de faire ce qu’ils veulent. Cependant pour répondre à la polémique, la police a le droit d’intervenir à tout moment pour arrêter tout criminel ou délinquant.

Malgré tout, autoriser une télé-réalité où les candidats peuvent facilement y laisser la vie sans qu’on puisse les aider peut sembler aberrant juridiquement. La France traumatisée par la mort du candidat de Koh Lanta a du renforcé ses normes de sécurité et ne pourrait autoriser ce genre d’émission.

 

Qu’en dit la justice ?

La Russie a ratifié la Convention européenne des droits de l’Homme en 1998 donc il y a encore de l’espoir pour que quelqu’un dise à Yevgeny Pyatkovsky qu’il est probable que quelques droits soient bafoués : par exemple le droit à la dignité (article 3) ou, accessoirement le droit à la vie (article 2).

Pour l’instant la Cour n’a pas encore rendu de décision concernant le trash d’une émission de télé, donc il se peut que ce soit une première si quelqu’un la saisit. Toutefois, avant d’arriver à la CEDH, il faut passer par les juridictions russes.

La télévision, étant considérée comme un domaine sensible, c’est l’Etat qui en détient le quasi monopole afin de garder le contrôle sur les diffusions. Ce sont donc les lois fédérales russes qui s’appliquent à la situation et les juridictions internes qui doivent être saisies.

Un doute plane cependant quant à une éventuelle saisine du juge russe : la tradition juridique du pays de la vodka n’est pas spécialement propice à saisir un juge pour ce genre d’affaire.

Finalement et, comme d’habitude, la Russie nous surprendra toujours par ses idées saugrenues ! 

Lawyered !

Léa-Belle Yammine

Sources :

http://www.20minutes.fr/insolite/1982123-20161216-siberie-jeu-televise-hunger-games-tuer-violer-vrai

https://www.facebook.com/Game2winterlivewatch/?fref=ts

http://www.lefigaro.fr/culture/2010/07/16/03004-20100716ARTFIG00468-10-caprices-de-milliardaires.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s