Virée clandestine aux catacombes, je risque quoi?

En quête de nouvelles idées de promenades sympathiques, ta nécrophilie te frappe de plein fouet et tu décides d’emmener Brandon et Bryan, tes deux partners in crime, pique-niquer aux catacombes.

Pinard sous le bras, sauciflard sous l’autre et fromages olfactifs en tous genres dans le Eastpack, tu t’apprêtes à te faufiler sous une plaque, et écumer ces fameuses catacombes, dont on te parle tant. 

De quoi s’agit il ?

Les catacombes de Paris étaient en fait une partie des anciennes carrières souterraines. Donc pas du tout un cimetière comme tu l’imaginais. Elles sont transformées en ossuaire municipal à la fin du 18ème, avec le transfert des restes d’environ six millions de personnes évacués des différents cimetières parisiens pour des raisons de salubrité. C’est à ce moment là qu’on les rebaptise « catacombes ».

La partie ouverte au public, donc la partie has been, ne représente qu’environ 0,5 % des vastes carrières souterraines de Paris, qui s’étendent sous plusieurs arrondissements. Donc une multitude de spots pique-niques s’offrent à  toi pour tes futures escapades romantiques avec ta dulcinée.

amendecatacombes.jpg

Mais les catacombes sont un véritable labyrinthe :

Fais gaffe, petit cataphile, et prend une carte du maraudeur avec toi, on s’y perd…

Trois jeunes en avaient fait l’expérience il y a 5 ans : un trio s’était égaré durant 48 heures dans les catacombes après une soirée bien arrosée dans les couloirs de la mort.

Il a fallu trente-cinq policiers répartis en une multitude d’équipes pour, finalement, retrouver la jeune fille et ses compagnons d’infortune, tous âgés d’une vingtaine d’années, tombés d’épuisement dans une galerie de l’immense réseau de voies souterraines de la capitale.

Pas de bol, c’est interdit :

Les catacombes sont strictement interdites au public, à cause du danger qu’elles représentent, mais aussi à cause des détériorations que des visiteurs teubés pourraient y causer.

cataphile.jpg

Mais c’est finalement peu sanctionné :

Si tu es contrôlé dans les catacombes elles-mêmes, tu risques un retour accompagné à la surface assorti d’une amende de 60 euros ou plus.

Depuis 2007, tu peux également avoir droit à un passage devant le tribunal de police, mais sauf détérioration des lieux ou autres incidents graves, c’est super rare.

Si tu tentes de pénétrer dans les carrières par une entrée située sur les voies SNCF, là, c’est un poil plus vénère : jusqu’à 3750 euros d’amende et 6 mois d’emprisonnement. Donc sois discret, et gare aux cataflics !

Dans l’affaire précitée, les petits explorateurs n’avaient été sanctionnés que de contravention de 135 euros, ce qui, finalement, leur revient moins cher que l’équivalent qu’ils auraient passé dans un hôtel branché tendance « dark ».

Ou trouver ces entrées secrètes ?

Petit cadeau pour la route, Lawyered te met sur la piste : les accès les plus connus se font via

la Petite ceinture, la Porte d’Orléans, ou encore Montsouris…

Pour les retours d’expérience, n’hésite pas à consulter des forums d’amateurs, le principal étant CK Zone.

Lawyer(ed) !

Clémence Coppin

Sources :

http://www.legavox.fr/blog/jerome-chambron/descente-dans-catacombes-paris-fait-21992.htm#.WO1XTFPygU0

https://disputonsnous.wordpress.com/2009/05/18/les-cataflics-la-police-des-catacombes/

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/paris-perdus-deux-jours-dans-les-catacombes-29-07-2011-1548450.php

http://www.20minutes.fr/paris/298495-20090209-sous-paves-cataflics

Communication souterraine : l’exemple du tract dans les catacombes de Paris, Aurélien PEPIN LEHALLEUR, Université Paris Descartes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s