Auto-entrepreneur ou société: comment choisir le statut de ma boite ?

Ça y est, tu as créé l’appli révolutionnaire sur laquelle tu bossais depuis des années. Maintenant, tu es à la recherche d’une structure juridique pour que ton activité soit déclarée. Mais que choisir? Passer au statut auto-entrepreneur ou créer une société? Lawyered te donne quelques clés de réflexion pour trancher cette question.

Situation excluant le régime auto-entrepreneur:

Tout d’abord, tu dois vérifier certains critères, qui rendent impossible de recourir au statut d’auto-entrepreneur:

  • Si tu as des associés sur ton projet, tu vas être obligé de choisir de créer une société. Le statut auto-entrepreneur n’est pas vraiment compatible avec des projets collectifs.
  • Si tu dépasses certains seuils de chiffre d’affaire annuel, tu ne pourras pas choisir le statut auto-entrepreneur non plus (33.100€ pour de la prestation de services, 82.800€ pour de la vente de marchandises). Prenons un exemple: imaginons que ton application mette en relation propriétaires de lapins et baby sitters de lapins (je te l’avais dit: appli révolutionnaire). Il s’agit d’une prestation de services. Alors, si elle génère 50.000€ par an, tu ne pourras pas opter pour le statut auto-entrepreneur. En revanche, si tu vends des croquettes light pour lapin, il s’agit de vente de marchandise. Le chiffre de 50.000€ te permettra sans problème de choisir ce statut. Compris?

Si tu n’es pas bloqué par ces deux situations, tu as vraiment le choix. Alors, voici quelques différences entre statut d’auto-entrepreneur et société, qui pourraient te permettre de trancher.

auto-entrepreneur-societe-harold.jpg

Exigences administratives:

Choisir de constituer une société va impliquer une certaine lourdeur administrative. D’abord, pendant le processus de création, tu vas devoir rédiger des statuts, les déposer au greffe du tribunal de commerce et les faire publier par un journal d’annonces légales. Tout cela est susceptible de te prendre du temps, et de coûter une petite somme (tu dois compter entre 500€ et 1.000€).

Ensuite, tu devras tenir une comptabilité et déclarer tes comptes tous les ans, ce qui peut demander un certain temps, et de l’argent (entre 50€ et 100€ par dépôts de comptes).

A l’inverse, le statut d’auto-entrepreneur est la simplicité même!

La création se fait littéralement en 3 clics sur le site officiel http://www.lautoentrepreneur.fr/ . Le dépôt des comptes est tout aussi simple, il te suffit de te connecter sur un site dédié, et de rentrer ton chiffre d’affaire dans un formulaire. C’est tout.

Fiscalité:

Dans une société, l’impôt est calculé sur le résultat. En gros, tu prends ton chiffre d’affaire (la somme de ce que tu as facturé à tes clients), tu lui soustrais tes charges (toutes les dépenses que tu as supportées pour faire ton chiffre), et tu obtiens le résultat. C’est sur ce résultat que tu appliques le taux d’imposition (33%).

Quand tu es auto-entrepreneur, le résultat n’est pas pris en compte. On applique directement le taux d’imposition à ton chiffre d’affaire (14,3% pour de la vente de marchandise, 23,29% pour de la prestation de services).

Pour pouvoir prendre en compte tes charges, on applique ce qu’on appelle un abattement sur ton chiffre d’affaire. Ça veut dire qu’on va retirer un certain pourcentage  de ton chiffre d’affaire pour représenter les charges que tu as dû supporter. Cet abattement est forfaitaire. Pour 2017, ça donne les taux suivants : 71% pour de la vente, 50% ou 34% pour une prestation de service selon que tu es dans la catégorie des BIC (activités industrielles ou commerciales) ou BNC (professions libérales).

J’espère qu’on ne t’a pas perdu avec tous ces chiffres…

Pour voir ce qui est avantageux pour toi, tu peux essayer d’estimer tes charges et les comparer à l’abattement que t’offre le régime auto-entrepreneur. Si ton pourcentage de charges est inférieur à l’abattement, le régime auto-entrepreneur t’est favorable car il te permettra d’obtenir un résultat fiscal moins important que ton résultat réel, et donc d’être moins imposé. Dans le cas contraire, tu as tout intérêt à recourir à la société.

Lawyered !

Vianney Conte Bourges

ps: nous reviendrons bientôt avec un article sur les différents types de société

1: sur la création de société : service-public.fr

2: sur les caractéristiques du statut auto-entrepreneur :
lautoentrepreneur.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s