Dissertations achetées en ligne, fausse bonne idée?


La rentrée s’est bien passée, tes premiers TD ont eu lieu et les exams se rapprochent.

Espérant un peu plus de chill pour la suite de ce semestre, tu te chauffes pour rendre le devoir cette semaine. Tout plein d’espoir, tu espères taper le 15. Tu check ta plaquette, mais bloques devant ce p@##**% d’arrêt à commenter. Charabia des familles.

Après quelques recherches, te voilà sur ce fameux site te proposant de rédiger tes devoirs à ta place. Pas le temps de sortir ta calculette, tu enregistres aussitôt tes coordonnées bancaires et valides ta commande.

Le UBER des devoirs

Autant te dire que la pilule passe très mal dans le monde de l’éducation. Plein de sites internet proposent aujourd’hui des devoirs sur mesure pour les étudiants, dans toutes les matières.

Les sites mettent en relation directe des clients avec des rédacteurs. Ces derniers sont libres de travailler un peu ou jour et nuit. Ils sont notés par les élèves pour la qualité de leurs productions et rémunérés en fonction.

Ces sites, permettent aussi de commander des exposés, des présentations et même les fiches de lecture d’ouvrages incompréhensibles !

Tu peux même commander ton mémoire de fin de Master 2. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Bien que ce devoir ne soit pas plagié, demeure-t-il légal pour autant ?

Il y a bien une loi réprimant la fraude aux examens, votée le 23 décembre 1901. Mais elle n’a pas anticipé l’éventualité d’un service Web payant, réalisant des devoirs à la place des élèves.

Les sites assurent respecter la loi.

En effet ils spécifient que celui qui court le risque n’est pas le site mais son utilisateur.

En effet, les élèves s’exposent à une sanction disciplinaire s’il apparaît qu’ils ont triché à leur devoir en le faisant faire par un autre.

Aussi, si la note compte pour l’obtention d’un diplôme d’Etat, le procédé peut s’apparenter à de la fraude (susceptibles de sanctions administratives et pénales).

Enfin bon, rassure toi ! Encore faut-il que l’établissement puisse apporter la preuve de la triche.

Et la plupart de ces sites promettent des copies originales, garanties sans plagiat et donc indétectables. Donc tu ne risques pas de te faire attraper tout de suite par ton chargé de TD…

Cependant, sache que bien que légalement, ces manœuvres soient correctes, elles n’en demeurent pas moins contestables moralement.

Allez, lâche ton ordi et va faire ton TD !

PS : Cet article n’a pas été commandé sur l’un de ces sites 😉

Lawyered !

Par Thomas Bernard