Halloween, top 3 des interdictions


Il n’y a pas d’âge pour Halloween, tes potes et toi le fêtez d’ailleurs chez Cassandre ce soir. Déguisés et armés d’absinthe à la citrouille, vous êtes prêts à festoyer, libres de toute contrainte.

De toutes contraintes, vraiment ?

Même Halloween est règlementée. Rien de terrible rassure toi, mais voici notre top 3 des trucs à savoir :

 

1. Interdiction des armes factices ?

Plusieurs départements les interdisent !

En effet 19 départements en France prévoient une amende allant de 11 à 35 euros pour sanctionner leur port. Mais même là ou elles sont autorisées, « menacer » quiconque avec, peut vous couter cher : 6 mois de prison et 7 500 euros d’amende. Ça fait mal.


2. Déguisements régulés ?

Il n’est pas possible en principe depuis la loi de 2010 d’avoir le visage couvert, en lieu public. Cependant, comme tout principe a une exception, on est sauvés. En effet, si la tenue s’inscrit dans un cadre festif, là c’est tout bon.

Mais les communes restent vigilantes à ce sujet, en France comme ailleurs, pour des raisons d’ordre public. Dans le Mississipi l’an dernier, un comté avait tout bonnement interdit les costumes de clowns, suite à une psychose générale des clowns terroristes aux Etats Unis à cette époque

3. Interdiction de fêtes publiques ?

Comme on est encore en état d’urgence (Normalement jusqu’à demain d’ailleurs), certaines communes peuvent décider d’interdire les fêtes d’Halloween publiques. Les choses s’étant calmées, il est peu probable que cela se produise cette année.

Bon dans tous les cas, la meilleure option est sûrement de faire sa soirée en appart’, ça limite les ennuis.  L’équipe de Lawyered te souhaite un Happy Halaween !

Lawyered !

Clémence Coppin